Qu’est-ce que l’inflammation chronique ?

Il y a déjà une différence entre une inflammation et une inflammation chronique

La définition scientifique ou « clinique » de l’inflammation est la défense du corps contre des facteurs endommageant. C’est donc juste la défense naturelle du corps contre des imposteurs comme les virus, les toxines et certaines bactéries.  La zone affectée attire les globules blancs du sang, qui eux diffusent plusieurs substances de défense pour enlever la cause du dommage et réparer d’éventuels dégâts causés aux cellules.

Le corps se défend donc comme un vrai pro, et dans ce sens l’inflammation est positive. Sauf qu’il y a une exception : les inflammations chroniques.

Chronique signifie que c’est de longue durée. Une inflammation chronique est discrète, silencieuse et très perfide. Les signes sont là, mais ils sont si discrets que l’on entend à peine les cris d’alarme du corps (en tout cas pas au début).

Quels sont les signes / symptômes d’une inflammation chronique ?

  • Une fatigue inexplicable
  • Problèmes de sommeil
  • Maux de tête
  • Perte de cheveux
  • Cheveux qui deviennent gris prématurément
  • Pellicules
  • Boutons
  • Démangeaisons de la peau inexplicables ou taches rouges
  • Les yeux secs
  • Ongles fragiles
  • Une bouche sèche, ou l’inverse -> trop de salive
  • Libido bas
  • Menstruation irrégulière
  • Constipation ou diarrhée chronique (inexplicable)
  • Ostéoporose inexplicable
  • Infections et grippes fréquentes
  • Dépressions mentales fréquentes
  • Essoufflement
  • Pieds et mains qui transpirent

Évidemment, ce n’est pas parce que vous avez un de ces symptômes que vous êtes forcément enflammé chroniquement. Il peut y avoir d’autres raisons, comme la transpiration des mains à cause d’un stress ou une anxiété. Mais cette liste pour vous montrer qu’on peut très bien souffrir d’une inflammation chronique s’en vraiment s’en rendre compte.

Et quand on observe que, dans les pays qui ont adopté un style de vie Occidentale, les maladies comme le rhumatisme, le diabète, TDAH, les allergies et les cancers explosent, il y a de quoi se poser des questions.

Quelques-unes des maladies chroniques les plus fréquentes sont l’Alzheimer, le diabète type 2 en le cancer.

Pourquoi c’est plutôt un cancer qui se développe chez l’un et le diabète chez l’autre est encore inconnu à ce jour. Mais ce qui est sûr c’est que lorsqu’on développe une inflammation chronique, on a beaucoup plus de chance d’en développer d’autres.

En Ayurvéda, le feu intérieur AGNI est associé au bon fonctionnement de notre corps. Une personne qui a trop de « feu interne », donc un déséquilibre du dosha Pitta (pour ceux qui s’y connaissent en Ayurvéda) développera des inflammations. Observez la flamme dans le mot inflammation, et donc le lien avec le feu interne. Le corps est une « machine » magique qui fonctionne parfaitement bien et qui cherche toujours a créé un équilibre. Par contre, les facteurs externes déséquilibrant sont de plus en plus nombreux. Si le corps est trop déstabilisé et trop déséquilibré, il n’arrive plus à réparer l’équilibre délicat. Et pourtant, si on l’écoute à temps, et qu’on lui donne ce dont il a besoin pour rétablir cet équilibre, il arrive à s’auto-guérir.

Une alimentation saine et anti-inflammatoire + un style de vie sain fait déjà des miracles. Nombreuses sont les personnes qui sont guéries d’un cancer en changeant leur alimentation. Il suffit de savoir de quoi se nourrissent les cellules cancéreuses et de se priver de ces choses-là, pour faire mourir de faim les cellules cancéreuses.

Revenons au cœur du sujet : une inflammation chronique apparait quand le système immunitaire est épuisé.

A chaque inspiration les poumons se remplissent d’environ 5 dl d’oxygène. Cette oxygène se répartit alors dans la circulation sanguine pour être transportée vers les cellules – qui elles ont besoin de cette oxygène pour créer de l’énergie. Pendant ce processus une énergie vitale est donc produite, mais aussi ce qu’on appelle les radicaux libres.

Quand il y a trop de radicaux libres, ceux-ci vont abimer les cellules et causer une inflammation.

Ces radicaux libres sont aussi formés par notre style de vie : quand on ne s’occupe pas bien de soi, qu’on mange mal, qu’on ne fait pas d’exercices, qu’on fume ou qu’on a trop de stress, on produit beaucoup trop de radicaux libres. Le corps n’arrive plus à se défendre et le système immunitaire s’épuise. C’est à ce moment que l’inflammation devient chronique.

La bonne nouvelle : les antioxydants

Les antioxydants arrivent à neutraliser les radicaux libres.  Les antioxydants protègent les cellules contre les effets endommageants des radicaux libres. Une petite partie de ces antioxydants peut être formé dans notre corps, mais au plus qu’on vieillit, au moins qu’on en produit.

A partir de l’âge de 25 ans le corps s’arrête de produire des antioxydants. Voilà pourquoi il est tellement important de créer un apport d’antioxydants à travers l’alimentation, sous la forme de fruits et légumes, par exemple.

De plus, nous savons aujourd’hui que souvent l’inflammation chronique commence dans les intestins. Si nous prenons le plus grand soin de nos intestins et que nous mangeons beaucoup d’antioxydants, nous avons de très fortes chances de réduire complétement l’inflammation et de retrouver une bonne santé. Même si avez un style de vie malsain (par exemple que vous allez au McDo tous les jours, vous dormez mal, vous fumez, vous êtes tout le temps assis derrière des écrans), il y a de l’espoir. En principe, rien n’est irréversible.

Alors comment s’auto guérir ou comment réduire son inflammation chronique ?

Si on regarde ce que propose l’Ayurvéda (la médecine Indienne de plus de 5000 ans qui est toujours aussi actuelle), on peut réduire l’inflammation en mangeant des aromatiques qui refroidissent (le feu interne), comme la coriandre, le gingembre (frais !), le curcuma, le fenugrec, la cardamome, la menthe, le Brahmi Gotokula, etc.

Le feu interne est gardé sous contrôle en mangeant ce qui a un goût sucré, amer et astringent. Attention avec le sucré ! C’est le sucré de certains fruits et aliments, mais PAS du sucre raffiné ! Pensons aux carottes, aux patates douces, aux melons, prunes, noix, basilique, noix de muscade, vanille, etc. Et attention aussi aux autres déséquilibres : si vous avez trop peu de feu, trop de vent, trop ou trop peu d’eau, le régime guérisseur sera différent !

Dans le prochain article, je vous ferai part des aliments clés qui jouent un rôle hyper important pour le maintien d’une bonne santé et d’un corps équilibré.

Pour conclure de façon très simple pour aujourd’hui, je vous propose de déjà commencer par un super aliment : la pulpe d’Aloé. Boire tous les jours un verre de pulpe d’Aloe de la meilleure qualité (30 à 60ml/jour) va déjà contribuer à la réparation des cellules endommagées, des intestins, va renforcer votre système immunitaire, va aider à une meilleure oxygénation des cellules, réduire toute sorte d’inflammation et va vous hydrater autant que 6 verres d’eau.

Combinez cette habitude avec des jeunes intermittents réguliers et vous vous sentirez déjà vachement mieux ! Le jeune intermittent donne des temps de repos / de pause aux intestins et au corps. Un corps qui doit digérer en permanence n’est pas reposé et ne récupère plus après un certain temps.

Et puis une dernière chose : pour votre bien, enlever vos masques !

Je viens de vous expliquer au début de cet article que nos cellules ont besoin d’oxygène pour produire de l’énergie et pour se défendre contre les « attaques » extérieures. Qu’on oblige une population entière à porter des masques est tout juste incompréhensible et aberrant.

Par contre une respiration profonde et saine, combinée avec une alimentation saine et anti-inflammatoire, ça c’est ce qui va nous guérir ou qui va prévenir des maladies. Prendre soin de soi au quotidien, baisser ses taux de stress, bouger, être dehors, vivre selon les saisons, manger local (et de saison), se procurer un apport suffisant de vitamines, minéraux, antioxydants, de bonnes graisses, d’eau dynamisée, d’air frais, ça sont les seuls clés durables et efficaces sur le long terme pour une santé optimale et longévité.

Pour une vie heureuse aussi, car tout est connecté. Un corps sain aide à avoir un esprit sain. La pleine conscience ou la méditation nous procure un rééquilibrage du mental et de l’émotionnel, et ça à son tour impactera aussi positivement notre corps physique, etc.

Tout est lié.

Mais aujourd’hui les autorités et les médias ne vous informent pas de ces faits hyper importants. A croire qu’ils conspirent contre nous, qu’ils veulent qu’on soit malheureux et en mauvaise santé. J’ai ma petite idée… En tout cas, je ne jouerai pas leur jeu car qui s’informent bien sait exactement ce dont il a besoin pour rester en bonne santé. Écoutez votre corps et votre intuition, ils savent mieux que tout le reste 😉

Vous voulez en savoir plus sur l’Aloe, la pulpe pure et ses bienfaits ?

Rejoignez moi le 22 septembre à 20h30 pour un webinaire gratuit.

Inscription via mail (contact@geraldinechapelle.be)

Source : Food Pharmacy, Lina Nertby Aurelle & Mia Chase, Altamira

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s